Ce jeu était mentionné sous forme écrite en danois pour la première fois dans les années 1730. C'est un jeu danois comme "Passez pompons" ou "Trois fois passera".

Notes

* "pleure" pour la rime, la traduction littérale est "lunettes"

D'après ce site (en danois), ce jeu était à l'origine un choix entre le ciel et l'enfer. Un autre site dit que le genre de tir à la corde à la fin symbolise la vie et la mort. Autrefois, les deux côtés étaient le soleil et la lune, la lune symbolisant le monde souterrain. D'après Wikipedia (version norvégienne), le "pont" enjambe la rivière qui sépare la terre des vivants de celle des morts.

Règles du jeu

Deux enfants se donnent les mains et lèvent les bras pour former un "pont". Chacun de ces enfants est un côté –autrefois, c'était le côté du soleil et le côté de la lune. Les autres enfants passent sous le "pont" en file en chantant la chanson. À la fin de la chanson, les deux enfants qui forment le pont baissent les bras et emprisonnent l'enfant qui se trouve dessous dans le "pot noir". Cet enfant doit choisir un côté et aller derrière celui qui le représente. Ils continuent ainsi jusqu'à ce que tous les enfants aient choisi un côté. À la fin, ils font un jeu de tir à la corde pour décider de l'équipe gagnante. Le jeu de tir à la corde peut se jouer soit avec une corde, soit ils peuvent s'accrocher derrière les enfants qui forment le pont et tirer.

Commentaires

On y joue aussi en Norvège où il s'appelle aussi "Bro, bro brille". On y joue en Suède sous le nom de "Bro, bro breja" et en Islande comme "Brúarleikur".

Listen
Watch
Merci de nous prévenir si vous pensez que cette vidéo a été supprimée par YouTube.
Merci de nous prévenir si vous pensez que cette vidéo a été supprimée par YouTube.

Partition

Partition musicale - Bro, bro, brille