"Come Little Leaves" a été écrite par le poète américain George Cooper (1838–1927), la musique par Thomas J. Crawford.

Notes

Voici la version complète de la chanson originale "Come Little Leaves" (les couplets 1, 2 et 5 sont ceux qui sont normalement chantés):

"Come, little leaves," said the wind one day,
"Come over the meadows with me, and play;
Put on your dresses of red and gold;
Summer is gone, and the days grow cold."

Soon as the leaves heard the wind's loud call,
Down they came fluttering, one and all;
Over the brown fields they danced and flew,
Singing the soft little songs they knew.

"Cricket, good-bye, we've been friends so long;
Little brook, sing us your farewell song-
Say you're sorry to see us go;
Ah! you are sorry, right well we know."

"Dear little lambs, in your fleecy fold,
Mother will keep you from harm and cold;
Fondly we've watched you in vale and glade;
Say, will you dream of our loving shade?"

Dancing and whirling the little leaves went;
Winter had called them and they were content-
Soon fast asleep in their earthy beds,
The snow laid a soft mantle over their heads.

Traduction française

Venez, petites feuilles, dit un jour le vent,
Venez ici dans les prés et jouez avec moi ;
Mettez vos robes de rouge et d'or ;
L'été est parti et les jours se font froids."

Aussitôt que les feuilles ont entendu le fort appel du vent,
Toutes sont descendues en voltigeant ;
Dans les prés elles ont dansé et volé
En chantant les douces chansonnettes qu'elles connaissaient.

"Criquet, au revoir, si longtemps nous avons été amis,
Ruisselet, chante-nous une chanson d'adieu.
Dis que tu es désolé de nous voir partir ;
Ah ! tu es désolé, nous le savons bien."

"Chers petits agneaux, dans votre enclos laineux
Maman vous gardera du danger et du froid :
Nous vous avons gardé affectueusement par vallées et clairières :
Dites, rêverez-vous de nos ombres aimantes ?"

En dansant et volant, les petites feuilles sont parties :
L'hiver les avait appelées et elles étaient ravies.
Profondément endormies dans leurs lits de terre,
La neige a déposé un doux manteau sur leurs têtes.

Voici une version plus courte :

"Come little leaves," said the wind one day,
"Come o'er the meadows with me and play,
Put on your dresses of red and gold,
For summer is gone and the days grow cold."

Soon as the leaves heard the wind's loud call,
Down they came fluttering, one and all,
Over the brown fields they danced and flew,
Singing the sweet little songs they knew.

La traduction est la même que celle des deux premiers couplets de la version précédente

Commentaires

Voici un jeu auquel vous pouvez jouer ou un petit spectacle que vous pouvez monter avec cette chanson, de Children's Games de Pettijohn, vers 1900 (The American Cereal Co.):

On choisit un certain nombre d'enfants pour représenter les feuilles
en dansant et tourbillonnant à l'intérieur du cercle,
sur les paroles ""Down they came fluttering" etc.
Quand la chanson est finie et que les feuilles dorment
tranquillement sur le sol, les enfants sur le cercle font
la pluie en tapant du pied sur le sol, avec le bout de leurs
doigts, d'abord doucement, ensuite fort. La pluie cesse et
le vent siffle et souffle dans les arbres, les bras des
enfants se balancent comme des branches : puis une douce neige profonde tombe, les bouts des doigts dansent dans l'air comme des flocons de neige.
Un accord de piano ou une fée rayon de soleil retransforme
les feuilles en enfants.

Watch
Voici une jolie adaptation de "Come Little Leaves"
Merci de nous prévenir si vous pensez que cette vidéo a été supprimée par YouTube.