Notes

Laur Crouzen a écrit :

"Ce week-end, j'ai entendu et vu ma belle-fille allemande jouer à 'Hoppe Reiter' avec son petit garçon –et mon petit-fils- de cinq mois sur ses genoux. Il a beaucoup aimé cette chanson et ce jeu et il a énormément ri. J'ai cherché sur l'internet pour trouver le texte allemand correct et j'ai atterri sur votre merveilleux blog. Je crois que cette chanson-jeu du cavalier est de toutes les cultures et toutes les langues. C'est pourquoi je vous envoie ce court texte du même jeu du cavalier dans la langue de ma mère, le patois de Maastricht à l'extrême sud des Pays Bas, près de la frontière avec la Belgique et l'Allemagne. Il fait :

Hop hop bayke, wiele-wielewayke
(Répéter plusieurs fois et puis vient le denier vers 'laisser-tomber' :)

Hop, hop, hop hop hop yuuuuuuuuh BAY!!!!

(Le mot enfantin 'bay' pour cheval est tout à fait inhabituel pour un dialecte néerlandais, mais on croit qu'il a son origine dans le mot espagnol 'caballo' (syllable du milieu) et il est prononcé ainsi, donc ne rime pas avec l'anglais 'way'.)"

Règles du jeu

Les chevaux des dames : mouvement des genoux très rapides et hachés.
Les chevaux des messieurs : le mouvement est plus lent et a plus d'amplitude.
Le cheval du fermier : le mouvement devient de plus en plus rude jusqu'à :
Débandade du cheval et l'enfant est jeté à bas, doucement, bien sûr !

Watch
Sur certaines vidéos YouTube videos de cette comptine, il y a simplement une répétition de ces mots :

Damespaardjes (Chevaux des dames)
Herenpaarden (Chevaux des messieurs)
Boerenknol (Cheval du fermier)
Merci de nous prévenir si vous pensez que cette vidéo a été supprimée par YouTube.
Merci de nous prévenir si vous pensez que cette vidéo a été supprimée par YouTube.

Remerciements

Merci beaucoup à Laur Crouzen d'avoir partagé ces deux versions de cette comptine avec nous !

Dank u wel!