Ana a dit : "On chantait 'Joaninha voa voa' en tenant sur les doigts une coccinelle en espérant qu'elle s'envole. La chanson 'Joaninha faisant partie de la tradition orale a certainement de nombreuses versions différentes. Là d'où je suis on la chantait comme ceci…"

Notes

Ana a écrit : "…tout autour de Lisbonne, à cette époque, il y avait des champs de blé et des moulins à vent au sommet des collines. C'est pourquoi les chansons enfantines parlent souvent de cette activité rurale [les moulins à vents qui tournent]. Près de la maison où j'habitais, il y avait deux moulins aujourd'hui en ruines.
Joaninha est en même temps la coccinelle et le diminutif du prénom Joana.

Commentaires

Autre version :

Joaninha voa voa
Que o teu pai está em Lisboa
A tua mãe no moinho
A comer pão com toucinho

Joaninha voa voa
Que o teu pai está em Lisboa
Com um rabinho de sardinha
Para comer, que mais não tinha.

Traduction française

Coccinelle, vole, vole,
Car ton père est Lisbonne,
Ta mère est au moulin
Mangeant du lard et du pain.

Coccinelle, vole, vole,
Car ton père est à Lisbonne,
Mangeant d'une sardine, la queue
Car il n'avait rien de mieux.

Listen

Télécharger

Merci à Ana Ruellon de l'avoir chanté pour nous.

Remerciements

Merci à Ana Ruellon pour la cette comptine et pour son commentaire. Merci à João Carlos du Brésil pour avoir traduit la seconde comptine en anglais.

Obrigada!