Commentaires

Mme. Nambangi a écrit : "Les petits garçons chantent cette chanson en portant des bâtons sur l'épaule en guise de fusil et en marchant. Mon père m'a dit qu'elle venait des soldats et que c'était possible qu'elle soit en quelque langue africaine tellement déformée que personne ne sait plus son origine. Elle a une jolie musique et je vous la chanterai avec plaisir –bien que nous ne voulions pas encourager les fusils et la violence-".

Remerciements

Merci beaucoup à Mme Melissa Nambangi de la Minnesota African Women's Association pour cette chanson, la traduction, les explications et les commentaires.

Thanks so much!