Quelqu'un m'a écrit pour me demander une berceuse sud-africaine que sa mère lui chantait il y a environ 70 ans.
La voici...

Notes

Le Professeur Crous nous fournit les renseignements suivants...

1. Cette chanson a été écrite par un des écrivains Afrikaans les plus célèbres d'Afrique du Sud, C. J. Langenhoven.

2. Le suffixe -tjie utilisé dans de nombreux noms, est un diminutif intraduisible en anglais (et en français). Il vaut mieux alors le traduire par "petit"; cette forme était au pluriel

3. Les mots "lamtietie damtietie" sont des noms affectueux pour un bébé, qui sont aussi intraduisibles.

Commentaires

Voici la chanson avec d'autres couplets en Afrikaans...

Afrikaanse Wiegeliedjie
Lamtietie Damtietie

C. J. Langenhoven (Emiel Hullebroeck)

1.
Lam-tie-tie, dam-tie-tie, doe-doe my liefstetjie,
Moederhart-rowertjie, dierbaarste diefstetje!
Luister hoe fluister die wind deur die boompietjie,
Heen en weer wieg hy hom al oor die stroompietjie:
Doe-doe-doe, bladertjies, Slapenstyd nadertjies,
Doe-doe-doe blommetjies, Nag is aan't kommetjies,
So sing die windjie vir blaartjies en blommetjies.

2.
Bo in die bloue lug flikker die sterretjies,
Hemelse brandwaggies, lampies van verretjies,
Wakend oor windjies en wolkies en stroompietjies,
Wakend oor mensies en diertjies en boompietjies:
"Wees maar gerustetjies, Slaap maar met lustetjies!"
So sing die sterretjies, Stilletjies, verretjies:
Vuurvliegies, lugliggies, ewige sterretjies!

3.
Onskuldig ogies en voetjies en handetjies,
Wie weet hoe ver moet my kleintjie nog ganetjies!
Ver deur die wêreld en kronkels en gangetjies.
Bly tog maar kleintjies en bly dit maar langetjies.
Bly maar by moedertjie, Kindlief se hoedertjie,
Slaap in haar arrempies, Saggies en warrempies,
Doekies dan, doekies in moeder se arrempies!

Remerciements

Merci beaucoup au Professeur Crous (professeur de Pathologie Végétale à l'Université de Stellenbosch en Afrique du Sud), Edo Nyland, Leonie Steyn et Marisa (Sneakers Playschool, Afrique du Sud) pour m'avoir aidée à trouver les paroles de cette chanson. Je dois un remerciement spécial au Professeur Crous pour sa traduction anglaise et pour ses intéressants commentaires.

Merci à Leonie Steyn de nous avoir fourni les deux autres couplets de cette berceuse.

Baie dankie!