Ma mère la chantait quand j'étais petite. –Tatie Monique

Le Petit Chaperon Rouge - Chansons enfantines françaises - France - Mama Lisa's World en français: Comptines et chansons pour les enfants du monde entier  - Intro Image

Notes

Paroles : Maurice Bouchor (1855 - 1929), Musique : Arr.: Jules de Brayer (1837-1916).

* à propos de coquelicot, est-ce seulement une licence poétique ou un jeu de mot sur "coqueluchon" qui signifiait "capuchon" dans les années 1700 et avant ?

Commentaires

La fin peut sembler dérangeante de nos jours, d'autant plus qu'on nous a en général raconté une version édulcorée à la fin rassurante, mais la première version publiée par Charles Perrault en 1697 (bien que le conte remonte à bien plus loin dans le temps dans différents pays européens) finissait comme ça vu qu'il était sensé –comme tous les contes- enseigner quelque chose. Les jeunes filles apprenaient ainsi qu'il faut se méfier des hommes qui leur tiennent de beaux discours pour les éloigner du droit chemin. À noter aussi l'expression familière "avoir vu le loup" signifiant "avoir perdu sa virginité" -Monique

Listen

Partition

Partition musicale - Le Petit Chaperon Rouge

Remerciements

Contribution et mp3 : Tatie Monique

L'image provient de "The Fairy Tales of Charles Perrault" (1922), illustré par Harry Clarke.

Merci beaucoup !