Mama Lisa's World - French
Musiques et cultures internationales
Marion s'y promène
(Chanson enfantine, France)
Publicité
Marion s'y promène
Chanson enfantine

Marion s'y promène le long de son jardin,
Le long de son jardin sur les bords de la France
Le long de son jardin sur les bords de l'eau.

Aperçoit une barque de trente matelots,
De trente matelots sur les bords de la France,
De trente matelots sur les bords de l'eau.

Le plus jeune des trente chantait une chanson…,

La chanson que tu chantes, je voudrais la savoir,

Montez dedans ma barque, je vous l'apprend-e-rai,

Ont fait cent lieues de barque sans rire et sans parler

Après cent lieues de course, la belle s' mit à pleurer

Qu'avez-vous donc la belle, qu'a vous tant à pleurer ?

J'entends, j'entends ma mère, m'appeler pour coucher,

Ne pleurez plus la belle, chez nous, vous coucherez,

Quand elle fut dans la chambre, son lacet a noué,

Mon épée sur la table, belle, pourra le couper,

La belle a pris l'épée, au coeur se l'est plongée

La prend dans sa main blanche, dans la mer l'a jetée.

Notes

Commentaires

Il y a différentes versions de cette chanson: "Isabeau se promène" "La belle se promène"… Dans d'autres versions de ce type de chansons, la jeune fille pleure parce qu'elle a perdu son "avantage" (virginité) et le pauvre garçon plonge dans l'eau pour essayer de le lui retrouver et bien sûr se noie, parce que, comme dit la chanson "jamais avantage perdu n'est retrouvé" – Tatie Monique

Remerciements

Merci beaucoup à Yves Masson pour cette chanson.

Merci beaucoup

Publicité
Find us on Google+

Aidez à soutenir Mama Lisa's World.

Faites un don.